Contines des jours ...

 

 
 

Avertissement

 

 

Ne rien dire
De ce que je ressens.
Ne rien dire.
Cela sourd pourtant.

Ce monde ...
Le monde,
Exécrable
Et merveilleux, tout autant,

Le monde ...
Que j'abhorre,
À le subir
Trop longtemps.

Martine,
Tu es là,
À envahir ma mémoire,
Où n'est plus ta place.
Fuis,
Oublie-toi dans l'espace.
Béatrice te remplace,
Je veux la regretter.

J'aurais vécu
La crasse.
J'aurais vécu la crasse,
Si tu étais restée.

Béatrice est morte,
Sans être aimée.
Béatrice est morte,
À ta place.

Ce soir,
Je dis
La folie ...

Je l'ai dite déjà,
Je la dis encore,
La dirai-je toujours ?


Pourquoi te parler,
Martine ?
Pourquoi penser à toi,
Béatrice ?


J'écris,
Sans y penser ...
Pour ne plus y penser.

Mai 1970 - Mars 1998.

 


retour