Contines des jours ...

 

 
 

amour ...

 

 

J'ai le cœur lourd
À l'entendre déborder
En des flocs et des flocs
Qui seraient rires
Si tu n'étais toujours si loin
Même à mes côtés.
Il est lourd
Et lourd
Le pavé qui fait son trou
Jusqu'au plus profond avant de reposer.
Entends floc floc
Ou plouf si tu veux
C'est identique
Ça déborde
Et tu reposes

Il n'est pas d'endroit précis
Certains disent au cœur
Moi c'est égal
Ça déborde
En des peut-être
Des j'espère
Qui ne viennent jamais.

… déçu.

 


retour